dimanche 12 février 2012

"Accabadora" de Michela Murgia aux éditions du Seuil, 2011 ( Tous droits réservés).

Un roman court, dense qu'on ne lâche que terminé, on tourne les pages et on s'étonne et on continue. C'est une histoire de femmes dans le sud de l'Italie, dans un petit village. Il ya des citronniers, de la vigne, des femmes en noir, une enfant qui joue à faire un gâteau de boue. Elle est adoptée plus, fille'anima, fille de coeur, choisie, fille d'âme et élevée par une veuve sans enfants. La vie, des bonheurs, des malheurs. Sa mère adoptive sort parfois la nuit pourquoi ? Elle dit qu'on n'est jamais seul ni à la naissance ni à la mort, qu'il faut être aidé..Vous souvenez-vous des Parques qui tissaient tour à tour les fils de nos vies ? Il y a l'histoire de ces femmes et de ce village et puis ce qui est caché qui sera révélé....Même si les secrets ne sont pas les mêmes, ce roman m'a fait pensé à la Loba, la vieille mère. Lisez-le donc, et dites-moi si vous avez aimé ?

Aucun commentaire:

Publier un commentaire